LE RÊVE ÉVEILLÉ LIBRE

Très souvent, au cours de notre existence, nous voyons nos rêves déçus et nos désirs frustrés, mais il faut continuer à rêver sinon notre âme meurt.
Paulo Coelho – Extrait de Le pèlerin de Compostelle

Si vous ne connaissez pas encore le rêve éveillé libre, il est toujours temps de le découvrir… En quoi cette méthode est-elle aussi passionnante qu’efficace ?

Georges Romey, thérapeute, a mis au point sa propre méthode, le rêve éveillé libre.

L’objectif est de résoudre les blocages psychologiques et déclencher un processus de transformation psychique grâce aux symboles des rêves. Rien à voir avec les démarches conventionnelles – freudiennes ou jungiennes – de l’analyse des songes de nos nuits : ici, on rêve “en direct”, et sans dormir !

Issue de la psychanalyse et de la relaxation dynamique, cette technique consiste à vous emmener, en état de détente dans une rêverie. Les images sont interprétées comme s‘il s’agissait d’un rêve nocturne. Son objectif est simple : le rêve éveillé permet de résoudre les blocages psychologiques et déclenche un processus de transformation grâce aux symboles des rêves. Très efficace pour mettre fin à des scénarios de vie répétitifs : amours malheureux, licenciements successifs…

Les symboles ont une action immédiate sur la psyché : en état de relaxation, notre énergie – l’influx nerveux – circule facilement et peut libérer les tensions psychiques.

C’est la thérapie idéale pour repartir sur des bases solides, réhabiliter le passé, les images parentales, réconcilier les parts féminine et masculine présentes en chacun de nous, guérir des blessures intimes (deuil, traumatisme, séparation, IVG…) et bien plus encore (phobie, angoisse, stress, énurésie chez les enfants, problème de gémellité…).

Pour toutes ces raisons, je vous encourage tous, enfants, adolescents et adultes à pratiquer le rêve éveillé libre.

Et si vous souhaitez tout simplement mieux vous connaître, il vous suffit d’ouvrir toute grande la porte du rêve.

DÉROULEMENT D’UNE SÉANCE

” Il faut croire au pouvoir de transformation des rêves…
ceci nous permet de changer et d’orienter le sentier de notre vie.”

Pratiquée en individuel, la séance s’articule en trois temps :

  • L’accueil est un temps au cours duquel la personne va exprimer ses préoccupations, définir son problème. C’est une sorte de sas, qui va lui permettre de se relaxer.
  • Le rêve : Pendant le temps du rêve, la personne est simplement allongée, les yeux fermés. Tout ce que je lui demande c’est de se détendre. Concrètement on se met à l’écoute de son corps, jusqu’à ce que le métabolisme s’abaisse : ralentissement des rythmes cardiaque et respiratoire, de même que l’activité du cerveau. Tout ralentit.
    Votre cerveau est alors en ondes alpha (un état de conscience intermédiaire entre le sommeil et le rêve), propices à l’apparition d’images.
    Ensuite vous laissez se dérouler le film de votre cinéma intérieur. C’est-à-dire que vous racontez tout ce qui vous vient à l’esprit. Sans censure aucune. A la différence du rêve endormi, vous restez conscient.
  • L’interprétation : Pour faire comprendre son message, le rêve emploie un langage imagé. C’est son mode de communication. Comme dans un petit film, les images du rêve sont agencées en scénario. Et elles contiennent des symboles qui ont un sens précis et qu’il faut interpréter.

Le rôle du thérapeute consiste à vous faire repérer le scénario de votre rêve : quel en est le symbole dominant, le thème général ? Par exemple, vous êtes dans une chambre en désordre. Peut-être traversez-vous une période de crise sur le plan sentimental ? Le thérapeute facilite le décodage du langage symbolique.

Le rêve éveillé libre vous permet d’accéder différemment à votre mémoire, avec pour finalité, une prise de conscience et une guérison.

En revanche, le rêve éveillé libre est déconseillé aux personnes déstructurées, ainsi que dans les cas de schizophrénie ou de psychose grave.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolibDéfilement vers le haut